Un "tuyau" pour rester conscient lorsque "ça ira mal" (Arnaud Desjardins)

Publié le par Arnaud Desjardins

 

 

 

Au-pied-du-mur--jpg

 

" Si vous ne pouvez être présent même dans des circonstances normales....

Le meilleur indice de votre niveau de conscience, c’est votre façon d’affronter les défis de la vie lorsqu’ils surviennent. Les défis incitent une personne déjà inconsciente à le devenir encore plus et une personne consciente à l’être plus intensément. Un défi peut soit vous aider à vous réveiller, soit vous amener dans un sommeil encore plus profond. Le rêve de l’inconscience ordinaire se transforme alors en cauchemar.

Si vous ne pouvez être présent même dans des circonstances normales, comme lorsque vous êtes assis seul dans une pièce, ou en train de marcher dans la forêt ou, encore, d’écouter quelqu’un, alors vous ne serez certainement pas capable de rester conscient lorsque quelque chose " ira mal ", que vous affronterez des gens ou des situations difficiles, que vous perdrez quelque chose ou en serez menacé. Une réaction s’emparera de vous ; en définitive, ce sera toujours une forme de peur qui vous plongera dans une profonde inconscience. Ces défis servent à vous tester. Seule votre manière d’y faire face vous indique, ainsi qu’aux autres, où en est votre niveau de conscience, plus même que le temps que vous pouvez rester assis à méditer les yeux fermés ou les visions que vous avez.

Il est donc essentiel d’introduire dans votre vie plus de conscience dans des situations ordinaires où tout se passe relativement en douceur. Ainsi, vous intensifierez votre capacité à être présent. "

Arnaud Desjardins

 

 

 

 

 

 

Publié dans Tous horizons...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article