Vers une unité des religions ? ( Lama Thubten Yeshé )

Publié le par Lama Thubten Yeshé

 

 

L-Univers-d-Elvin-copie-1.jpg

L’unité (au sens actuel, réaliste) serait pour chacun de suivre les enseignements de sa propre religion exactement comme ils sont donnés. Pourquoi ? Parce que le manque d’unité ou d’harmonie apparaissent lorsque les gens ne pratiquent pas, mais saisissent seulement les opinions séches, intellectuelles des théories philosophiques. Voilà la cause des conflits et du manque d’unité. J’ai pu faire l’expérience personnellement en rencontrant beaucoup de personnes religieuses de différentes traditions, que tous ceux et celles qui actualisaient réellement ces enseignements, arrivaient tous à la même conclusion. Et alors, il n’y a plus aucune disharmonie. C’est une expérience personnelle qui s’est souvent répétée.(...)

 

C’est tellement simple : l’amour-compassion-tendresse et le service des autres, sincère. L’enseignement essentiel est : aider les autres et détruire l’attachement à sa propre personne. Dans le bouddhisme tibétain, cette attitude compassionnée est appelée "bodhicitta", c’est l’essence de notre religion. Je crois que toutes les religions et tous les systémes élevés de morale et d’éthique sont d’accord sur le service des autres au delà de notre habituel attachement à notre propre gratification personnelle. Puisque chaque tradition souligne l’importance d’une telle attitude non-égoïste, je pense que chaque religion a sa propre qualité bénéficitaire. Mais de nos jours lorsqu’ils étudient le bouddhisme ou tout autre religion, les gens se concentrent sur la philosophie et la doctrine. Ils négligent l’application du fondement de la méthode dans leur vie de tous les jours, voilà le problème. Le résultat de cette négligence est que la méthode enseignée à l’origine se perd. A sa place, les personnes chérissent leur théorie individuelle, les philosophies et les idées concrètes qui la soutiennent et n’ont absolument aucune idée du fait que leur philosophie ou théologie est intimement liée à la réalité de l’existence humaine.

 

La véritable religion doit réaliser le plus haut potentiel humain possible. Donc nous devons rechercher et redécouvrir la clef de l’application, les méthodes effectives pour transformer l’esprit. Tout le monde peut parler de philosophie, mais qui sait comment celle-ci est liée au potentiel intérieur de chacun ? La clef a été perdue. Voilà pourquoi les religions se dissolvent et dégénèrent : par manque d’application à résoudre les problèmes quotidiens.

 

 

Lama Thubten Yeshé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Bouddhisme

Commenter cet article