Les origines de Pâques

Publié le

 

 

 

Les-origines-de-Paques.jpegPâques fête du printemps et du renouveau :


Si la fête de Pâques a un sens religieux profond pour les religions chrétienne et juive, Pâques est aussi une fête païenne célébrant le printemps et le renouveau. La "fête du printemps" trouve son origine dans les traditions pré chrétiennes qui fêtaient le renouveau et la renaissance.
La légende la plus connue est bien entendu la légende de la Grèce ancienne selon laquelle le printemps était le retour sur terre de Perséphone, fille de la déesse de la terre. Selon la légende, Perséphone entrée aux enfers ne pouvait plus en repartir. Sa mère se désespérant décida de semer la désolation sur terre jusqu'au retour de sa fille. Finalement un accord fut trouvé entre le dieu des enfers et la déesse de la terre. Perséphone devrait partager son temps entre la surface de la terre et ses entrailles. Les mois d'hiver symbolisent la tristesse et la désolation de la terre devant cette absence et le printemps symbolise le retour de la fille aimée et donc de la vie sur terre. D'autres légendes antiques fonctionnent autour du même thème, l'équinoxe de printemps coïncidait avec le retour d'une divinité sur terre, ou avec le réveil d'une divinité.
Le nom anglo-saxon donné à cette fête est l'illustration des origines païennes de Pâques. En anglais Pâques se dit Easter qui est le nom d'une divinité saxonne associée au printemps.

Les symboles :

 


Quelle que soit l'origine religieuse ou païenne de Pâques cette fête est étroitement associée au renouveau, à la renaissance, à la fertilité et à la vie.
Dès lors les symboles de Pâques utilisés dans le monde sont porteurs des mêmes idées.

Le lapin ou lièvre que l'on retrouve dans l'est de la France et dans beaucoup de pays d'Europe est le symbole de la vie, de la fertilité et de la victoire de la lumière de l'amour sur les ténèbres des enfers.
Si le lièvre (ou lapin) comme symbole de renaissance de la terre était utilisé depuis fort longtemps dans certaines cultures pré chrétienne, c'est en l'Allemagne que le lièvre (puis le lapin) fut associé à la symbolique chrétienne de Pâques.
Depuis des temps très anciens, les oeufs sont associés à la vie et à la renaissance. On retrouve des oeufs dans des tombes très anciennes, selon certains historiens ils avaient une fonction symbolique ou initiatique à remplir dans "la vie après la mort".
Les oeufs sont omniprésents dans la symbolique de Pâques qu'elle soit antique, juive ou chrétienne.
On trouve des oeufs à offrir, des oeufs apportés par le lapin ou les cloches de Pâques, des oeufs que l'on fait bénir avant de les manger, des oeufs présent sur le plat du séder, des oeufs à décorer à offrir ou à garder comme talisman.

 

 

 

 

Publié dans Christianisme

Commenter cet article